Motorola créer un partenariat avec iFixit afin de vendre des KITs de réparations DIY

La célèbre marque de téléphonie Motorola est la première enseigne réputée à conclure un partenariat exclusif avec la plateforme communautaire IFixit (en anglais “je le répare”). Ensemble, ces deux entreprises renommées vont permettre la création de kits de réparations pour smartphones DIY (DIYourself) à l’usage des clients. De ce fait, lors d’une panne classique, l’usager pourra lui même avoir accès à un kit de réparation au sein duquel il trouvera des consignes claires et précises ainsi que les pièces nécessaires pour le dépannage.

Le client, guidé par les instructions, pourra facilement réparer son appareil. Ce nouveau concept participe donc à la lutte contre l’obsolescence programmée des smartphones dont la durée de vie moyenne est de deux ans. Contrairement à l’entreprise Apple, qui refuse les réparations par les particuliers et même par des professionnels sous prétexte qu’ils ne sont pas certifiés Apple, Motorola adopte une réflexion inverse et novatrice, au service de l’écologie et du client.

Ce dernier sort de son statut de consommateur passif pour devenir davantage maître actif de la durée de vie de son bien. Grâce à Motorola et à IFixit, le temps où nous étions laissés de côté durant les réparations onéreuses et bien trop souvent impossibles de nos téléphones, est révolu. Un problème sur nos smartphones ne signifie plus aujourd’hui un remplacement systématique.

De cette façon, le client n’est plus contraint de changer de téléphone de manière imprévue: il décide de remplacer son smartphone lorsqu’il le souhaite. Ce partenariat audacieux est donc en phase avec les enjeux de notre époque moderne car il participe à une consommation raisonnée de la technologie, plus humaine et écologique. Le smartphone n’est plus désormais, grâce à Motorola, un appareil-gadget éphémère puisque la réparation devient plus accessible. Enfin, nous pouvons comprendre et agir sur notre appareil afin d’allonger sa durée de vie tout en réduisant les déchets technologiques.

Motorola confirme ainsi la confiance qu’il place chez ses clients contrairement à des entreprises telles qu’Apple qui ne considère l’usager que comme un consommateur passif qui serait incapable de réparer son appareil. Bien entendu, cette passivité est encouragée par Apple afin que nous ne puissions pas aller contre les avis des “experts” certifiés par l’entreprise qui assignent souvent des réparations hors de prix ou encore un remplacement de l’appareil. Tout se paye chez Apple mais rien ne se remplace, ce qui accentue les problématiques environnementales.

Choisir un smartphone Motorola, c’est faire le choix de la maîtrise de son téléphone et agir pour l’écologie, c’est reconquérir son statut de consommateur-réparateur et devenir conscient des problèmes techniques qu’il rencontre. Faire le choix d’un téléphone Motorola, c’est encourager généralement les grandes entreprises mondiales hors téléphonie à oser l’audace d’un partenariat novateur qui redonne du pouvoir et des capacités aux usagers. De même, c’est aussi arrêter de consommer sans conscience et de réaliser que nous pouvons trouver des solutions de réparations grâce à l’aide d’experts de chez Motorola et IFixit qui nous fournissent ce dont nous avons besoin pour effectuer des réparations. Avant de le jeter, vous êtes surement capable de le réparer !