Les entreprises françaises face au Coronavirus

La France connaît aujourd’hui sa plus grande crise sanitaire depuis plus d’un siècle. Le Coronavirus, maladie infectieuse venue de Chine, s’est propagée dans notre territoire à très grande vitesse, causant la mort de nombreuses personnes.

Le président de la république, Emmanuel Macron, s’est retrouvé dans l’obligation de présenter des mesures drastiques à ses concitoyens pour tenter de stopper l’épidémie. Depuis mi-mars, les Français sont confinés chez eux. Les entreprises ont dû trouver diverses méthodes pour s’adapter à cette situation inédite.

La modification du cadre de travail

Les sociétés sont contraintes de s’accommoder à ce contexte sans précédent. Une majorité d’entreprises ont fermé provisoirement leurs établissements, et leurs ouvriers se retrouvent aujourd’hui au chômage. C’est le cas pour les enseignes recevant du public, telles que les restaurants ou les commerces non alimentaires. Certaines société restent ouvertes, comme les magasins ou les bureaux de poste, mais ont choisi d’aménager leurs horaires.

Quant aux autres entreprises, elles ont mis en place le télétravail afin que les employés continuent à exercer leur métier depuis leur domicile. Ce n’est pas toujours chose aisée, puisque les parents se voient contraints d’organiser leur journée en fonction d’autres tâches, telles que l’école à la maison. Idem pour bon nombre de professionnels de santé. Ils ne reçoivent plus de patients dans leur cabinet pour des raisons de sécurité sanitaire, et consultent désormais en vidéoconférence.

Enfin, pour les sociétés qui ne peuvent pas pratiquer le télétravail, le gouvernement les enjoint à poursuivre leurs activités normalement.

Même constat pour les usines agroalimentaires ou de transports, qui continuent leurs besognes sans relâche, allant jusqu’à augmenter leurs temps de travail.

La digitalisation, une solution très prisée

On connaît depuis quelques décennies une révolution numérique partout dans la monde.
Pourtant, une partie des entreprises françaises n’avaient pas, jusqu’à lors, de sites internet

Mais face à ce contexte d’urgence, elles se voient forcées de se tourner vers l’univers du web. La création de sites internet marchands augmente fortement depuis le confinement. On peut citer, par exemple, certaines petites enseignes commerciales qui proposent aujourd’hui les commandes en ligne. Ce recours leur permet de ne pas voir le chiffre d’affaires diminuer considérablement.

Les organismes de fonction publique se sont également adaptés à cette situation complexe. Ils proposent désormais aux Français d’effectuer leurs démarches administratives en ligne : demander un extrait K-Bis au greffe du tribunal des commerces, solliciter la mairie en vue d’obtenir des actes de naissance…

Malgré cette initiative avantageuse, il existe des “zones blanches” dans nos campagnes dans lesquelles les habitants n’ont pas ou peu d’accès à internet. Ils se retrouvent donc pénalisés. Les maires de ces villages font appel aujourd’hui au gouvernement pour les sortir de cette impasse.

Notre pays subit depuis quelques semaines un bouleversement de grande ampleur.
Invités à ne pas sortir de chez eux, les Français doivent trouver des solutions pour
traverser au mieux cette crise. Les entreprises ont majoritairement choisi le télétravail, ainsi que la digitalisation de leurs services, comme moyen de poursuivre leurs activités. Le but visé est d’éviter un crack économique aux conséquences financières et sanitaires gravissimes.