Guide : Pourquoi faut-il choisir un bon hébergeur pour la promotion de sites Web SEO

En tant que promoteur d’un site web, la question du SEO (Search Engine Optimisation) est l’une de celles que vous ne devez pas négliger. Il en va de la renommée de votre plateforme, mais aussi de l’image de votre activité en ligne. Mais, l’erreur est de penser que l’optimisation de vos contenus relève seulement des compétences du webmaster ou du web-rédacteur de votre plateforme. Le choix de votre hébergeur est aussi une étape déterminante de l’ensemble de l’opération. Ce guide vous permettra de comprendre pourquoi vous devez faire un choix avisé en la matière.

Quel type d’adresse IP choisir ?

Généralement les promoteurs de site web se posent la question en ne tenant compte que du type d’entreprise qu’ils représentent. Cependant, d’une IP dédiée ou mutualisée, l’une comme l’autre peut avoir un impact sur votre référencement.

En effet, dans le cas d’une IP mutualisée, vous partagez la même adresse et le même serveur avec d’autres sites. Par conséquent, si vos “colocataires” sont friands de spams ou d’activités censurées par Google, vous serez touché par les sanctions quelle que soit la perfection du référencement naturel de votre site.

Ce qu’il est indiqué de faire ici, c’est de se renseigner sur les autres plateformes qui devront partager le même serveur que vous avant de vous y installer. Cela dit, la mesure la plus sécurisante est d’opter pour un serveur dédié. Somme toute, voir un aperçu de ces services en contactant l’hébergeur est une étape obligatoire.

La vitesse et le taux de rebond

Il serait inconcevable que votre site web mette plus d’une seconde à s’afficher, encore plus s’il ne contient pas de fichiers lourds comme des vidéos. Il est aujourd’hui prouvé que les internautes ne restent pas longtemps sur les sites qui tardent à charger leurs données.

Or, en faisant le choix du mauvais hébergeur, votre SEO sera impacté par le retour d’expérience de vos visiteurs. Un facteur que Google prendra en compte pour vous déclassifier. Précisons qu’ici, il s’agit de ce que l’on nomme le taux de rebond.

Cela correspond au nombre d’internautes qui se sont rendus sur votre plateforme et l’on quitté aussitôt sans consulter une autre page. On dit qu’un taux de rebond est mauvais quand il est supérieur à 50 %. Mais généralement, un pourcentage de 60 % reste acceptable.

L’emplacement du serveur et votre SEO

Pour faire simple, plus les installations de votre hébergeur sont éloignées de vous et plus de temps votre site web mettra à se charger. Donc, non seulement il faut une proximité entre les données du site et le serveur, mais il ne faut pas omettre la géographie des visiteurs.

Ce qu’il faut prendre en considération, c’est que Google analyse la fiabilité de l’adresse IP des plateformes en tenant compte du pays d’origine du serveur. S’il y a un trop grand éloignement entre les deux, votre SEO en sera impacté, négativement.

La disponibilité du serveur

On ne le pense pas souvent, mais un hébergeur dont les installations sont fréquemment indisponibles, peut anéantir vos efforts d’optimisation. En effet, lorsque les internautes se rendent sur un site et que celui-ci doit afficher une indisponibilité un peu trop souvent, il faut s’attendre à ce que le trafic baisse.

Ainsi, plus le Uptime (temps de disponibilité) de l’hébergeur de votre choix est important et mieux cela vaut pour votre SEO. Par ailleurs, Si votre hébergeur vous fait savoir qu’il est fonctionnel 99 % du temps et qu’un autre affiche 99,90 %, sachez que les chiffres après la virgule ont leur importance.

Pour explication, un Uptime de 99 % équivaut à 7 heures de non disponibilité des installations par mois. Cela n’est pas négligeable.

Par contre, si la durée du DownTime est raisonnable (temps d’indisponibilité des installations de l’hébergeur) il est indispensable que le service technique soit joignable à tout instant. Ceci compte plus pour votre quiétude que pour votre référencement.

Le certificat SSL

Il est certain que Google a laissé entendre que posséder un certificat SSL sur un site ne serait pas déterminant dans l’indexation des pages par son algorithme. Pourtant, force est de constater que la quasi-totalité des plateformes qui apparaissent dans les premiers résultats de recherche s’affichent en HTTPS.

Pour ainsi dire, le choix de votre hébergeur doit aussi s’orienter dans ce sens. Il faut en choisir un qui vous offre ce service. Certains hébergeurs le proposent gratuitement. On ajoutera que disposer de certificats SSL est aussi une garantie de sécurité. Cela rassure vos visiteurs.

La sécurité, à ne pas marchander

Supposons un moment que vous ayez fait l’essentiel pour que votre site soit correctement référencé. Votre SEO est bon, donc forcément cela attire des visiteurs et votre trafic grimpe en flèche. Gardez à l’esprit que si vos flux de visiteurs augmentent, alors forcément cela va attirer l’attention des hackeurs.

Ceux-ci chercheront à, soit, détourner le trafic de votre site vers un autre en le piratant puis en le noyant de faux backlinks, soit en dupliquant tout simplement le contenu. Vous savez certainement déjà que Google pénalise fortement ce genre d’attitude. L’algorithme ne fera malheureusement aucune différence entre vous et votre pirate.

C’est pour cette raison que votre hébergeur doit pouvoir vous proposer des solutions de sécurité maximale. Ces solutions peuvent aller d’un VPN intégré à des Anti DDoS en passant par des certificats supplémentaires.

Google Search Console, un peu plus qu’un outil

Si on est tenté de dire qu’il n’est pas nécessaire de l’avoir, il convient de faire savoir que cela va dépendre de l’extension de votre nom de domaine. Donc, votre hébergeur doit être capable d’intégrer ce module à votre plateforme si vous avez une extension de type « .com ».

L’explication en est simple. Si le référencement consiste à trouver les internautes dont les centres d’intérêts concordent avec ce que vous proposez, alors sachez que l’extension de votre adresse web joue le rôle de ciblage.

En effet, avec une extension « .com », votre adresse IP sera orientée sur toute l’étendue du web, alors qu’avec une extension « .fr », le ciblage privilégiera la France. La console de recherche vous permet pour ainsi dire, de mieux cibler vos internautes.