ERP : 4 équipements obligatoires

Pour garantir la sécurité et le confort des usagers, la loi exige que les ERP disposent de certains équipements obligatoires. Les règles d’aménagement concernent aussi bien la conception du bâtiment que la mise en place de dispositifs d’évacuation ou la présence d’un défibrillateur. Découvrez ici 4 équipements indispensables dans un établissement recevant du public.

Louez ou achetez un défibrillateur automatique externe (DAE)

Le défibrillateur automatique externe (DAE) est un appareil médical qui augmente les chances de survie d’une personne victime d’arrêt cardiaque. Étant un dispositif de première nécessité, une loi a décrété l’implantation obligatoire des DAE dans tous les ERP.

Cadre juridique et utilité du défibrillateur au sein d’un ERP

Entrée en vigueur le 29 juin 2018, la loi relative au DAE vise la démocratisation des défibrillateurs dans les ERP. Pour apporter plus de précision sur les établissements concernés, le décret n° 2018–1186 du 19 décembre 2018, vient compléter cette loi. De ce décret, on retient que les ERP de catégorie de 1, 2, 3 et 4 doivent se munir d’un DAE. Les établissements de catégorie 1 à 3 ont une capacité d’accueil supérieure à 300 personnes. À contrario, ceux de catégorie 4 ne dépassent pas le seuil des 300 personnes. Certains types d’ERP de catégorie 5 sont également concernés par cette loi. Il s’agit notamment :

  • des structures d’accueil pour personnes âgées,
  • des hôtels ou des restaurants d’altitude,
  • des salles polyvalentes sportives closes.

Tous ces établissements doivent non seulement s’équiper d’un défibrillateur, mais également veiller à la maintenance de l’appareil. De même, ils doivent mettre en place une bonne signalétique. Un défibrillateur automatisé externe est très utile au sein d’un ERP. Pour rappel, chaque année en France, plus de 50 000 personnes meurent d’arrêt cardiaque. Avoir un DAE dans un ERP augmente de 75 % les chances de survie en cas de crise cardiaque, infarctus, etc.

Location et coût d’un DAE en ERP

Selon votre budget, vous pouvez choisir d’acheter ou de louer un défibrillateur automatique externe. Bien que l’achat direct soit la solution la plus rentable, la location d’un DAE présente aussi de nombreux atouts. Pour un ERP, les avantages d’une location de défibrillateur incluent la garantie et la maintenance du DAE. Ensuite, plusieurs agences de location proposent des défibrillateurs de marque à un coût mensuel très abordable. Pour finir, certains locateurs offrent dans leur pack de location une variété d’articles très utiles. Il peut s’agir notamment des housses de transport, d’un support mural en plexiglas, d’électrodes et des batteries de rechange.

De plus, l’option d’achat nécessite un budget conséquent. Vous devez en effet prévoir un minimum de 1100 euros. Soulignons que ce prix peut varier en fonction des caractéristiques du défibrillateur. Il est aussi important de considérer certains critères avant de choisir votre DAE pour ERP. Il s’agit entre autres : des électrodes pédiatriques, du coût de l’entretien, de la durée de validité, etc. Pour vous aider dans l’achat d’un DAE, consultez l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). En effet, cette agence pratique une veille permanente pour mettre en avant les meilleurs sites d’achat ou de location de DAE.

Mettez en place des bandes podotactiles d’éveil à la vigilance

Les bandes ou clous podotactiles ont pour fonction principale de sécuriser les déplacements des personnes atteintes de troubles visuels. Elles limitent le risque d’accident dû au manque de vigilance. Installées dans des zones à risques (escaliers, tapis roulants, etc.), elles alertent le passant de la présence d’un danger potentiel. Le produit doit cependant être conforme en termes de géométrie et de durabilité. Pour cela, la bande podotactile devra respecter la norme NF P98-351.

Disposées en quinconce, les bandes d’éveil à la vigilance doivent être choisies dans un matériau compatible avec l’environnement. En effet, cela permet d’éviter les risques de rouille ou de casse. Les matériaux les plus utilisés sont: l’acier, l’inox, le laiton, le bois et le thermoplastique. Afin de créer un contraste visuel avec le sol et d’alerter plus facilement les passants, les fabricants proposent également plusieurs coloris: blanc, gris, noir, jaune, etc.

En fonction du matériau choisi et du type de pose, le coût d’une bande d’éveil de vigilance varie entre 30 et 500 €. Le volume de la commande et la finition influencent aussi le budget.

Installez des rampes d’accès pour les personnes à mobilité réduite

Principalement destinée aux handicapés ou aux personnes âgées, la rampe d’accès est un équipement indispensable pour les ERP. Les avantages d’installer une rampe d’accès dans votre établissement sont multiples. D’abord, construire une rampe d’accès, c’est offrir aux personnes à mobilité réduite, plus d’autonomie et de confort dans leur déplacement. Cela limite aussi le risque d’accident dû à un défaut de vigilance. Vous permettez par ailleurs à tout le monde de profiter des services et des produits offerts par votre établissement.

Avant l’achat de votre rampe, il est important de vérifier certains paramètres. D’abord, assurez-vous que le dispositif peut supporter un poids allant jusqu’à 300 kg. De plus, pour faciliter le passage d’une personne en fauteuil roulant, la rampe doit avoir une largeur de 80 cm. Elle doit ensuite être non glissante et conçue avec des matériaux opaques. Enfin, pensez à choisir le bon modèle de rampes d’accès pour votre ERP. Sur le marché, il existe une variété de modèles conçus pour une accessibilité optimale. Parmi les plus connus, nous avons la rampe permanente, modulaire, de seuil et amovible.

Facilitez l’accueil du public avec les ascenseurs

Tout comme les équipements précédents, la loi impose des ascenseurs pour les ERP avec plusieurs niveaux. C’est une installation indispensable pour optimiser l’accessibilité et le confort des usagers. Conçus pour supporter de fortes charges, la majorité des ascenseurs pour personnes à mobilité réduite permettent un déplacement rapide. Très utilisés par les personnes en fauteuil roulant, ils leur offrent une sécurité et un confort optimal. Contrairement au monte-escalier, la personne handicapée n’a pas besoin de se lever de son fauteuil roulant.

L’installation d’un ascenseur doit par ailleurs se faire suivant certains critères. Selon la réglementation, cet équipement est obligatoire dans les ERP avec plus de 50 personnes à l’étage. De même, l’ascenseur doit disposer d’une cabine assez grande pour accueillir un usager en fauteuil roulant. Le dispositif doit répondre également à des exigences en matière de revêtement, d’installation de miroir, de lisibilité de l’affichage, de message vocal, etc. Par exemple, pour les mal voyants, l’ascenseur doit être équipé d’une annonce phonique à l’arrivée de la cabine. De même, le revêtement du sol doit permettre aux handicapés visuels de retrouver facilement l’ascenseur.