E-commerce à succès : comment vous adapter ?

En raison de l’évolution fulgurante des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la concurrence entre les entreprises est aujourd’hui de plus en plus féroce. Celles-ci sont obligées de mettre en œuvre des moyens performants, pratiques, modernes et surtout appropriés pour garder leur place sur le marché. Elles ont également intérêt à tirer le meilleur parti d’internet et de ses fonctionnalités. Si vous travaillez dans l’e-commerce, il existe quelques conseils stratégiques destinés à assurer la réussite de votre boutique en ligne.

Achetez ou louez un entrepôt pour mieux gérer vos commandes

À l’heure actuelle, les consommateurs sont devenus particulièrement exigeants vis-à-vis des ventes à distance. Ils souhaitent que les modalités de paiement soient les plus souples possibles et que la confidentialité de leurs informations personnelles soit garantie. Mais par-dessus tout, ils attendent que la livraison s’effectue avec une extrême rapidité. Or, si votre organisation logistique manque d’efficacité, vous risquez de ne pas pouvoir exécuter des commandes et de décevoir votre clientèle. Vous êtes obligé de l’adapter à vos réels besoins, à l’évolution de votre société et aux spécificités de votre secteur d’activité.

Espace de stockage : une solution aux problèmes logistiques d’une entreprise

L’un des problèmes majeurs rencontrés par les start-up et les PME réside généralement dans l’exiguïté des locaux dont elles disposent. Elles sont dans l’impossibilité d’acheter une grande quantité de marchandises en raison de l’insuffisance de leur espace de stockage. Toutefois, il existe des annonces d’entrepôts à vendre et à louer sur internet pour trouver un local professionnel. Ces lieux de dépôt leur permettront de réduire les coûts d’exploitation d’une activité. En effet, grâce à ce genre de local, les e-commerçants ont la possibilité d’améliorer la gestion de leurs ressources. Ils peuvent également favoriser la bonne conservation de leurs produits alimentaires. Si ceux-ci sont périssables, les entreprises ont intérêt à opter pour un entrepôt frigorifique.

Exploitation d’un entrepôt : les avantages accordés

L’achat ou la location d’un espace de stockage présente de nombreux avantages pour un entrepreneur, en l’occurrence :

  • la mise en perspective de la croissance des demandes, des ventes, du marché et de l’activité,
  • le bénéfice d’un taux de rentabilité estimé entre 6 et 10 %,
  • l’assouplissement des règles applicables au contrat de bail (notamment la possibilité de négocier le prix d’achat ou le loyer),
  • la possibilité de diviser la surface disponible en deux ou plusieurs zones.

En quelques mots, quels que soient vos besoins en matière de local d’emmagasinage, les entrepôts sont parfaitement en mesure d’y répondre. Ils se déclinent en une large variété de formes et de styles. Leurs caractéristiques peuvent être adaptées aux exigences de votre marché.

Sélectionnez un bon entrepôt selon des critères objectifs, précis et spécifiques

Pour exploiter un entrepôt de façon optimale, nous vous conseillons de faire attention à votre choix. Ce dernier doit être suffisamment judicieux, stratégique et réfléchi pour qu’il corresponde à vos besoins en matière de superficie, d’emplacement et de conditionnement. À vrai dire, avant d’acheter ou de louer un espace de stockage, vous avez intérêt à prendre en compte les critères essentiels suivants :

  • la taille de l’entrepôt,
  • la sécurité des lieux,
  • les équipements mis à votre disposition,
  • l’état global du local,
  • l’emplacement du site et sa proximité avec des voies de communication,
  • le prix proposé,
  • les conditions de conservation des produits à stocker,
  • les risques auxquels les marchandises sont exposées et leur dangerosité (toxicité, inflammabilité, etc.),
  • les modalités de transfert ou de circulation (interne ou externe) des produits stockés.

En bref, il faut que l’entrepôt soit parfaitement conditionné pour emmagasiner les réserves de l’e-commerçant. Il doit répondre à toutes les normes de qualité, de sécurité, d’hygiène, d’accessibilité et d’isolation.

De même, il est essentiel qu’il respecte votre budget et qu’il subvienne à vos besoins fondamentaux. Dans cette optique, notez que certains sites de stockage disposent d’un espace dédié à l’administration et/ou au rangement du matériel d’entretien et/ou de manutention. Si vous avez envie de trouver l’entrepôt idéal, prenez le temps de cerner préalablement vos besoins et vos attentes. Puis, consultez les offres disponibles et écartez celles qui sont inadaptées. Enfin, avant de faire votre choix, comparez les prix, les performances et les rendements escomptés.

Remettez en cause le choix de votre statut juridique

Quel que soit le secteur d’activité dans lequel vous exercez, votre statut juridique définit explicitement les règles applicables à votre entreprise. Tout comme l’entrepôt, celui-ci est également à choisir avec soin, discernement et précaution. Il doit être adapté à votre projet afin que vos dépenses fiscales soient minimisées et que vos ventes puissent constamment augmenter. En effet, si vous avez opté pour le régime de la micro-entreprise par exemple, vous êtes obligé de respecter certains plafonds.

Or, il existe d’autres statuts juridiques qui peuvent être plus appropriés à votre activité commerciale. Vous avez notamment la possibilité de choisir entre l’entreprise individuelle, la SARL (Société à Responsabilité Limitée), l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) et la SAS (Société par Actions Simplifiées).

Pour choisir le statut juridique qu’il vous faut, considérez votre chiffre d’affaires, votre situation entrepreneuriale et vos objectifs. Dans le domaine du commerce en ligne, le plus utilisé est celui du micro-entrepreneur. Il permet aux e-commerçants d’immatriculer rapidement leur entreprise et de commencer au plus tôt la vente de leurs produits. Une chose est sûre : si la boutique est encore en phase de création, il est plus judicieux d’opter pour un statut qui n’engage qu’un minimum de responsabilités administratives.

De cette manière, le propriétaire peut se concentrer pleinement sur son activité. Par contre, si l’entreprise gagne de l’ampleur, il vaut mieux se tourner vers l’EURL, la SARL ou la SAS. Si vous avez besoin d’aide pour vous orienter, n’hésitez pas à demander conseil à un avocat ou à un expert-comptable.

Entourez-vous des meilleurs fournisseurs

Si vous avez l’intention de vendre des produits sur internet, vous êtes obligé de trouver des fournisseurs. Cependant, il en existe des centaines, voire des milliers, à travers le monde et trouver celui qui vous convient peut devenir un véritable casse-tête. Dans le but de faciliter votre recherche, nous vous conseillons de déterminer d’abord la façon dont vos commandes seront exécutées. En effet, certaines entreprises proposent le « dropshipping » et d’autres le « self-fulfillment ». La différence entre ces deux options réside dans l’étendue des obligations du fournisseur (stockage, emballage, expédition aux clients, etc.).

Ensuite, quand vous contactez le prestataire, veillez à éliminer les intermédiaires. Le but est de discuter directement avec ceux qui sont capables de prendre des décisions. D’ailleurs, cela vous évite de parler à une personne différente chaque fois que vous les appelez. Dans cette optique, soulignons que le premier contact est d’une importance capitale. Il vous permet d’obtenir une quantité importante d’informations de la part de votre potentiel fournisseur. Enfin, demandez des échantillons si ce dernier est en mesure d’en donner. Négociez les prix pour réaliser de bonnes affaires.